PRO-ANNONCES - Le n°1 de la transmission d'entreprise
Pro-annonces c’est 25 000 annonces en ligne , 3500 acquéreurs inscrits et plus de 1 000 ventes / rapprochements déjà réalisés… alors pourquoi pas nous confier votre entreprise à vendre ?

APPORT PERSONNEL DU REPRENEUR

déposé le 01/02/2013

Rubrique REPRENEUR index transmission d'entreprise

Si par le passé et pour certaines activités la reprise d’entreprise a pu se faire sans apport personnel de l’acquéreur, cette situation est aujourd’hui révolue.

Les organismes financiers demandent en général au porteur de projet d’avoir un apport compris entre 5 et 10% du plan de financement.

Cet apport personnel, représente au yeux des établissements financier l’investissement minimum a réaliser par l’acquéreur et la preuve de son implication dans l’entreprise.

Il ne faut pas confondre apport personnel du repreneur et capital de l’éventuelle société crée par le repreneur pour acquérir le fond, en effet, le capital social obéit à des impératifs juridiques qui dépendent de la typologie d’entreprise alors que l’apport personnel du repreneur obéit a des critères économiques.

 Aujourd’hui il est possible de créer une Entreprise à responsabilité limitée avec 1€ de capital social.

Pour autant, reprendre une activité en ne faisant montre que de cet euro, est totalement utopique. La solution adoptée aujourd’hui par les professionnels, les experts comptable ou les avocats est de mettre une partie de l’apport personnel du repreneur en capital de la structure crée pour reprendre, et le solde de l’apport en « compte courant d’associé ».

Cette présentation permet de contenter l’organisme financier qui en additionnant le capital et le compte courant d’associé trouvera l’apport personnel de repreneur, et permettre a ce dernier de se rembourser tout ou partie de l’avance en compte courant consentie lorsque la trésorerie de l’entreprise reprise le lui permettra et ce sans formalisme juridique particulier.

Enfin, outre l’apport personnel du repreneur, les organismes financiers seront sensible au fait que le repreneur est ou non issu du milieu professionnel dans lequel il cherche a reprendre une entreprise. Ce critère peut même pour certaines activités (restauration par exemple) être plus important que le volume d’apport personnel.

Par exemple un repreneur désirant acquérir un restaurant d’une valeur de 180 000 € avec un apport personnel de 65 000 € ne trouvera aucune offre de financement (alors que son apport personnel est plus que suffisant au regard des critères bancaires classiques), s’il n’a pas une expérience solide et réussie dans la restauration ou s’il n’est pas associé à une personne qui aura cette expérience.

 

 

 

 

Nos partenaires institutionnels

 

 

© Copyright 2011– PRO-ANNONCES.FR – Conçu et réalisé par A2CW – Mentions légales